Un pour Tous, Tous pour Un

Côté rugby interview

Olivier Renaud, patron d'easyteam, est un grand fan du ballon ovale, et encense les valeurs du rugby, qu'il transpose dans tous les domaines de sa vie. Un pour Tous et Tous pour Un, présentation

Il est venu seul à ce rendez-vous dans les fauteuils du Rugby Club, mais il aurait pu être accompagné. De ses collaborateurs, dont il loue les qualités, ou de son équipe de rugby, avec laquelle il s'éclate toutes les semaines. Olivier Renaud ne conçoit que la performance collective. Seul, on n'arrive pas à grand-chose. " Je ne comprend pas les récompenses individuelles. Le prix du meilleur joueur pendant une Coupe du monde 2011, ou les talents d'or élus lors de la H Cup n'ont pas beaucoup de valeur à mes yeux. Je ne pense pas que les élus les comprennent eux-mêmes. " Ce chef d'entreprise de 43 ans, sorte de capitaine/président de club, croit si fort dans les valeurs du rugby qu'il affiche partout, tout le temps. Sur le site Internet de son entreprise, dans son management, ou sur le ballon du rugby aux couleurs d'Easyteam, sa société, qu'il ne lâche pas et caresse comme un joyau pendant l'interview. les facettes du ballon affichent " Les bases et les valeurs de mon management: humilité, engagement, solidarité, excellence et respect. " Grand gaillard, ce deuxième ligne amateur, passé par le LOU, qui joue dans l'équipe Tempête en folklo chaque semaine, confesse ne pas avoir la fan attitude, mais admirer les grands champions a posteriori. " J'aime leur accessibilité et leur humilité. " Ses souvenirs le transportent il y a une quinzaine d'années, sur un terrain de rugby, pendant le tournoi de Soisson organisé avec l'Association France folklo rugby (AFFR), au cours duquel il a partagé un moment divin avec ces champions: " J'ai joué avec Marc Cécillon, Scott Keith, et en face j'avais Nick Farr-Jones. Dans ces cas-là, on joue son meilleur rugby, on est touché par une sorte de transcendance, une sublimation de soi-même. Ces gens vous portent vers le haut. Vous ne sentez plus la fatigue... et comme par hasard, tout ce que vous entreprenez fonctionne. Cela a un côté magique. " Et Olivier d'envisager l'état de grâce qui gagne une équipe lorsque ses membres entrent en fusion à la symbiose nécessaire d'un orchestre philarmonique et d'un choeur. " L'harmonie, c'est important. Dans un opéra, il ya cette vibration. Vous arrivez à être en harmonie avec les autres, c'est ça qu'il faut atteindre. Dans tous les domaines. Il y a ce même niveau de connexion. Il y a quelque chose d'inné qui passe par l'accomplissement de chacun dans cet exercice collectif. Ça se joue au 100e de seconde, la passe magique. C'est beauté de la perfection collective, la perfection individuelle est presque facile. J'ai beau ne pas être un grand amateur de foot, j'ai vibré pendant la Coupe du monde de foot 1998. C'est cette espèce d'état supérieur, collectif, auquel tout le monde aspire et qui est probablement une composante du bonheur. " À voir Olivier Renaud s'animer et son œil pétiller dès qu'il parle rugby, le bonheur est vraiment "sur" le pré...

En Bref

le 30 mars 1971 à Lyon Équipes Le LOU (cadet) École Centralle de Lille (Universitaire) Deloitte (AFFR) Tempête équipe actuelle Président d'Easyteam, www.easyformation.wpengine.com