Oracle Database 12c : Data Guard Administration - EASYTEAM Formation

QUESTIONS ?

Oracle Database 12c : Data Guard Administration

Prix: 3 252 €Durée: 4 JoursCode de Réference: D79232 Catalogue
Oracle Database 12c
Print Friendly, PDF & Email



Cette formation vous explique comment utiliser Oracle Data Guard. Elle montre comment mettre en oeuvre cette solution pour protéger une base de données contre les arrêts planifiés et non planifiés.

Objectifs de la formation :

  • Créer et gérer des bases de secours physiques et logiques
  • Utiliser les bases de secours Data Guard pour effectuer les tâches de production telles que la génération d'états, la recherche de données, les tests et la réalisation de sauvegard
  • Utiliser Data Guard pour obtenir une base de données Oracle haute disponibilité
  • Utiliser Enterprise Manager Cloud Control et l'interface de ligne de commande de Data Guard (DGMGRL) pour gérer une configuration Data Guard

Public :

Cette formation Oracle Database 12c : Data Guard Administration s’adresse aux administrateurs de base de données, ingénieurs support et consultant technique.

Pré-requis :

Pour suivre suivre cette formation, il faut connaître l'administration de base de données, les principes fondamentaux du système d'exploitation Linux. Avoir suivi la formation Oracle Database 12c : Administration Workshop ou disposer de compétences équivalentes.

Programme de la formation :

Présentation d'Oracle Data Guard

  • Oracle Data Guard : Présentation
  • Types de base de données de secours
  • Types de services Data Guard
  • Changements de rôle : Permutation de rôles et changement de base en cas de panne
  • Environnement Oracle Data Guard Broker
  • Choisir une interface pour administrer une configuration Data Guard
  • Oracle Data Guard : Architecture (vue d'ensemble)
  • Processus liés à la base principale

Fonctions de réseau pour Oracle Data Guard

  • Présentation des fonctions de réseau
  • Configuration de listener.ora
  • Enregistrement statique et enregistrement dynamique
  • Entrées statiques pour la duplication de base de données et la maintenance SQL
  • Entrées statiques pour les opérations du broker
  • Réglage de la configuration du réseau Oracle
  • Configuration de tnsnames.ora

Créer une base de secours physique à l'aide de commandes SQL et RMAN

  • Etapes de création d'une base de secours physique
  • Préparer la base principale
  • Mode FORCE LOGGING
  • Configurer les fichiers de journalisation de secours
  • Créer des fichiers de journalisation de secours
  • Utiliser SQL pour créer des fichiers de journalisation de secours
  • Afficher les informations de journalisation de secours
  • Définir les paramètres d'initialisation de la base principale pour contrôler le transport des informations de journalisation

Oracle Data Guard Broker : Présentation

  • Fonctionnalités d'Oracle Data Guard Broker
  • Data Guard Broker : Composants
  • Data Guard Broker : Configurations
  • Data Guard Broker : Modèle de gestion
  • Data Guard Broker : Architecture
  • Data Guard Monitor : Processus DMON
  • Avantages de Data Guard Broker
  • Gestion des configurations avec et sans Data Guard Broker

Créer une configuration Data Guard Broker

  • Data Guard Broker : Configuration requise
  • Data Guard Broker et fichier SPFILE
  • Data Guard Monitor : Fichier de configuration
  • Data Guard Broker : Fichiers journaux
  • Créer une configuration Data Guard Broker
  • Définir la configuration Data Guard Broker et le profil de la base principale
  • Ajouter une base de secours à la configuration
  • Activer la configuration

Créer une base de secours physique à l'aide d'Enterprise Manager Cloud Control

  • Utiliser Oracle Enterprise Manager pour créer une configuration Data Guard Broker
  • Créer une configuration
  • Créer une nouvelle configuration
  • Ajouter une base de secours à une configuration existante
  • Utiliser l'assistant Add Standby Database
  • Création d'une base de secours : Traitement
  • Création d'une base de secours : Progression
  • Vérifier une configuration Data Guard

Créer une base de secours logique

  • Avantages d'une base de secours logique
  • Base de secours logique : Architecture SQL Apply
  • Processus SQL Apply : Architecture
  • Tâches préalables à la création d'une base de secours logique
  • Objets non pris en charge
  • Types de données non pris en charge
  • Rechercher les tables non prises en charge
  • Identifier les tables contenant des types de données non pris en charge

Créer et gérer une base de secours instantanée

  • Bases de secours instantanées : Présentation
  • Base de secours instantanée : Architecture
  • Convertir une base de secours physique en base de secours instantanée
  • Activer une base de secours instantanée : Problèmes et précautions
  • Base de secours instantanée : Restrictions
  • Afficher les informations sur les bases de secours instantanées
  • Obtenir des informations sur une base de secours instantanée à l'aide de DGMGRL
  • Convertir une base de secours instantanée en base de secours physique

Utiliser Oracle Active Data Guard

  • Oracle Active Data Guard
  • Utiliser la fonctionnalité Real-Time Query
  • Vérifier le mode d'ouverture d'une base de secours
  • Comprendre le décalage dans une configuration Active Data Guard
  • Surveiller le décalage dans la vue V$DATAGUARD_STATS
  • Surveiller le décalage dans la vue V$STANDBY_EVENT_HISTOGRAM
  • Définir le niveau de service relatif au degré d'actualité des données pour les interrogations sur la base de secours
  • Configurer un décalage nul entre la base principale et les bases de secours

Configurer les modes de protection des données

  • Modes de protection des données et modes de transport des informations de journalisation
  • Mode de protection maximale
  • Mode de disponibilité maximale
  • Mode de performances maximales
  • Comparer les modes de protection des données
  • Définir le mode de protection des données à l'aide de DGMGRL
  • Définir le mode de protection des données

Effectuer des changements de rôle

  • Services de gestion des rôles
  • Changements de rôle : Permutation de rôles et changement de base en cas de panne
  • Permutation de rôles
  • Préparer une permutation de rôles
  • Effectuer une permutation de rôles à l'aide de DGMGRL
  • Effectuer une permutation de rôles à l'aide d'Enterprise Manager
  • Considérations relatives aux permutations de rôles avec une base de secours logique
  • Situations interdisant une permutation de rôles

Utiliser Flashback Database dans une configuration Data Guard

  • Utiliser Flashback Database dans une configuration Data Guard
  • Présentation de Flashback Database
  • Configurer Flashback Database
  • Configurer Flashback Database à l'aide d'Enterprise Manager
  • Utiliser Flashback Database plutôt que l'application différée
  • Utiliser Flashback Database et l'application des informations de journalisation en temps réel
  • Utiliser Flashback Database après RESETLOGS
  • Opération Flashback Database et changements de rôle

Activer Fast-Start Failover

  • Fonction Fast-Start Failover : Présentation
  • Fast-Start Failover : Déclenchement
  • Installer l'observateur
  • Prérequis Fast-Start Failover
  • Configurer Fast-Start Failover
  • Définir le décalage limite
  • Configurer l'arrêt automatique de la base principale
  • Rétablissement automatique après une opération Fast-Start Failover

Gérer la connectivité des clients

  • Caractéristiques de la connectivité des clients dans une configuration Data Guard
  • Comprendre la connectivité des clients : Utiliser la résolution locale de noms
  • Empêcher les clients de se connecter à une base incorrecte
  • Gérer les services
  • Comprendre la connectivité des clients : Utiliser un service de base de données
  • Créer des services pour les bases de données d'une configuration Data Guard
  • Configurer des services fondés sur des rôles
  • Ajouter des bases de secours à la configuration Oracle Restart

Sauvegarde et récupération dans une configuration Oracle Data Guard

  • Utiliser RMAN pour sauvegarder et restaurer des fichiers dans une configuration Data Guard
  • Transférer les sauvegardes sur une base de secours physique
  • Restrictions et conseils d'utilisation
  • Sauvegarde et récupération d'une base de secours logique
  • Utiliser le catalogue de restauration RMAN dans une configuration Data Guard
  • Créer le catalogue de restauration
  • Enregistrer une base de données dans le catalogue de restauration
  • Définir des paramètres de configuration persistants

Appliquer des patches et des mises à niveau

  • Mettre à niveau une configuration Oracle Data Guard Broker
  • Mettre à niveau Oracle Database dans une configuration Data Guard comprenant une base de secours physique
  • Mettre à niveau Oracle Database dans une configuration Data Guard comprenant une base de secours logique
  • Utiliser DBMS_ROLLING pour mettre à niveau Oracle Database
  • Conditions préalables à l'utilisation de SQL Apply pour une mise à niveau non simultanée
  • Bases de données et maître du groupe principal
  • Bases de données et maître du groupe secondaire
  • Effectuer une mise à niveau non simultanée à l'aide de DBMS_ROLLING

Surveiller une configuration Data Guard Broker

  • Surveiller une configuration Data Guard à l'aide d'Enterprise Manager Cloud Control
  • Examiner le statut de la configuration Data Guard
  • Surveiller les performances de Data Guard
  • Surveiller les fichiers de journalisation
  • Enterprise Manager : Mesures et alertes
  • Mesures de Data Guard
  • Gérer les mesures de Data Guard
  • Afficher un historique des mesures

Optimiser une configuration Data Guard

  • Surveiller les performances d'une configuration à l'aide d'Enterprise Manager Cloud Control
  • Optimiser les services de transport des informations de journalisation
  • Définir la propriété ReopenSecs
  • Définir la propriété NetTimeout
  • Optimiser la transmission des informations de journalisation via la propriété MaxConnections
  • Définir la propriété MaxConnections
  • Compresser les données à l'aide de la propriété RedoCompression
  • Différer l'application des informations de journalisation

Les plus de cette formation :

Vous saurez comment utiliser les bases de secours Data Guard pour effectuer diverses fonctions de production, telles que les rapports, les interrogations et les tests. Cette formation Oracle Data Guard présente aussi les nouveautés des fonctionnalités et de l'architecture d'Oracle Data Guard 12c. Elle traite de sujets tels qu'Oracle Active Data Guard, la synchronisation à distance, les mises à jour non simultanées et les bases de secours instantanées. Il permet ainsi d'apprendre à gérer et dépanner une configuration Data Guard.

Pour aller plus loin :

Après cette formation, vous pourrez suivre : Oracle GoldenGate 12c: Fundamentals for Oracle Oracle Database 12c: Performance Management and Tuning
Print Friendly, PDF & Email
retour vers le catalogue des formations